Saint-Pierre-et-Miquelon confie à l'ONF la gestion de sa forêt boréale

Christian Dubreuil, directeur général de l’ONF, et Stéphane Artano, président de la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon, ont signé le 23 mars à Paris une convention de coopération pour la gestion des 3000 hectares de forêt boréale de l’archipel.

La convention, d’une durée de 10 ans, confie à l’ONF la rédaction et la mise en œuvre d’un document de gestion durable de la forêt inspiré des aménagements forestiers élaborés en métropole et dans les DOM au titre du régime forestier. L’Office est chargé, en amont de l’écriture du document de gestion durable, de réaliser un ensemble d’inventaires (forestier, faunistique et floristique) et de mettre en place un réseau de placettes permanentes pour étudier l’évolution et les dynamiques des peuplements.
L’accord de coopération signé le 23 mars fait suite à une première convention (2014) au titre de laquelle l’ONF avait réalisé un état des lieux du domaine forestier de Saint-Pierre-et-Miquelon.
Ce contrat est aussi l’occasion de mettre en pratique la synergie souhaitée par M. Christian Dubreuil entre ONFI et les services ONF, augurant ainsi d’autres actions communes Outre-mer ou ailleurs.

Ce partenariat fait entrer l’ONF dans le club très restreint des organismes forestiers dont l’action couvre tous les types de biomes forestiers : forêt tempérée continentale ou atlantique, forêt tropicale humide ou sèche, forêt méditerranéenne, forêt de montagne et désormais… forêt boréale.

Recherche